Bien-être et chronobiologie : mieux écouter ses rythmes naturels

Par Alice VIVIAN fondatrice de Mojom

Dans une société de l’urgence, citadine et stressante, où tout va de plus en plus vite et où nous devons être partout, nous sommes souvent déconnectés de nos propres besoins. Résultats : nous n’écoutons pas notre corps et nous mettons à mal notre santé.

Notre organisme, réglé comme une horloge, est soumis à plusieurs rythmes biologiques. Il est essentiel de les comprendre, pour mieux les respecter et ainsi optimiser notre état de santé et d’énergie. Mais avons-nous tous les mêmes rythmes ? Comment les reconnaître et mieux les respecter ? Comment adapter nos comportements en fonction ? Explications.

Qu’est-ce que la chronobiologie ?

La chronobiologie est la science qui étudie les rythmes naturels du corps, et qui nous aide à déterminer le meilleur moment de la journée pour réaliser telle ou telle activité. Sommes-nous plus productifs en début ou en fin de journée ? Plus réceptifs le matin ? Nous sommes soumis à plusieurs rythmes biologiques gérés par des horloges internes qui régulent nos organes. Ainsi, notre corps n’aura pas les mêmes besoins, ni possibilités selon le moment de la journée.

Ces horloges internes, situées dans le noyau suprachiasmatique de lhypothalamus, une petite glande cérébrale, organisent l’activité métabolique sur un cycle d’environ 24 heures, dit circadien, dominé par l’alternance jour/obscurité. C’est ce mécanisme qui va dicter le rythme des organes, les variations des sécrétions hormonales, la température ou la tension artérielle… et les périodes de sommeil. En dehors du rythme circadien de 24h ( l’horloge centrale) qui influence la majorité des fonctions de l’organisme, le corps est aussi soumis à d’autres rythmes : les rythmes dits ultradiens, plus rapides, durent moins de 24h (rythme cardiaque, respiratoire par exemple) et les rythmes infradiens, qui dépassent les 24h comme par exemple le cycle menstruel.

Comprendre ce que nous dit notre corps et respecter ses rythmes garantit le bon fonctionnement de notre organisme et nous fournit l’énergie dont nous avons besoin. C’est aussi la meilleure façon de prévenir et d’éviter les troubles circadiens (troubles du sommeil, fatigue, dépression, troubles du système cardiovasculaire, troubles du métabolisme, ou encore troubles immunitaires…) souvent dus au décalage horaire, la surexposition aux écrans (surtout le soir) ou encore une mauvaise alimentation. 


Quelles sont les applications de la chronobiologie ?

De plus en plus d’approches médicales et paramédicales prennent en compte les nouvelles connaissances liées à la chronobiologie, et offrent des solutions de régulations et de bien-être très intéressantes.

La chronothérapie : un traitement adapté au rythme biologique du malade Une méthode de plus en plus utilisée en médecine

Pour profiter d’une efficacité maximum, le moment de l’administration des médicaments doit être adapté au rythme de chacun, soit le meilleur moment pour l’organisme. Par exemple, pour une personne souffrant plus le matin, des médicaments ont été développés de manière à être pris tard le soir, pour une libération des actifs pendant la nuit afin d’être efficace au réveil. Cette méthode est utilisée notamment dans les traitements des cancers avec la chimiothérapie. « L’organisme, plus tolérant au traitement, est alors capable de supporter des doses plus fortes de médicament. En suivant ces rythmes circadiens (d’environ 24 h), on optimise donc le traitement en améliorant l’efficacité anti-tumorale et en réduisant de 2 à 10 fois les effets secondaires. Un traitement par chrono-chimiothérapie peut se montrer près de 2 fois plus efficace qu’une chimiothérapie classique. » explique le Dr Francis Lévi, qui dirige l’Unité de Chronothérapie de l’hôpital Paul-Brousse et l’unité Rythmes biologiques et cancers de l’Inserm.


La chrono-nutrition

Le principe de chronobiologie va également permettre de mieux s’alimenter : c’est la chrono-nutrition. Elle consiste à adopter un mode d’alimentation qui suit notre horloge biologique. En mangeant certains types d’aliments à des heures spécifiques de la journée,  nous favorisons la digestion, la bonne assimilation des nutriments, réduisons la prise de poids et optimisons notre énergie.


Chronobiologie et sommeil

La qualité de notre sommeil va aussi dépendre de la chronobiologie ; en respectant votre propre rythme, vous régulez votre cycle et permettez à votre organisme d’obtenir un sommeil de meilleure qualité et ainsi plus réparateur. Se coucher à des heures régulières, dans une chambre sombre, au moment où la température du corps refroidit ( en moyenne autour de 22/23h), font partie des premiers réflexes à acquérir. Et surtout ne pas lutter. Quand le corps est fatigué, les paupières lourdes, c’est qu’il faut aller dormir (et non pas prendre un excitant pour tenir !). Avoir été exposé à la lumière du jour pendant la journée est aussi essentiel.


La chrono-cosmétique 

La peau aussi est régie par un tempo particulier ! La chrono-cosmétique vous incite à appliquer des soins à des heures spécifiques, en fonction du cycle naturel de votre peau. Il s’agit également d’utiliser certains types de soin en fonction des saisons. En effet, nos besoins physiologiques et dermatologiques différent grandement en fonction de la saisonnalité. On vous en parle bientôt sur ce blog !


Connaître ses rythmes a donc de nombreux avantages puisque cela va nous permettre d’adapter ce que nous ingérons, nos activités et nos habitudes quotidiennes, mais aussi notre sommeil, de façon optimum pour le corps et notre santé. 

 

Mais comment trouver son rythme ? 

Il existe des informations et courbes moyennes, qui donnent à voir des grandes tendances en termes de cycles et de pertinence d’actions. Il est donc intéressant de comprendre le fonctionnement hormonal et chimique de notre corps, et les 3 types de cycles (circadiens, ultradiens, infradien) qui nous régissent. Mais, nous avons aussi des rythmes qui nous sont propres ! Trouver le juste rythme, c’est donc prendre le temps de s’écouter soi-même, d’écouter sa propre horloge interne et d’en tenir compte. Cela permet de connaître son pic de productivité et de gagner en énergie.  Comment faire ? Observez-vous ! À quel moment de la journée vous sentez-vous le plus efficace ? Repérez vos moments plus calmes, où vous sentez le besoin de repos. Observez votre sommeil, les effets d’un changement d’heure pour vos repas, les rythmes qui vous conviennent.


Au Travail : utiliser la chronobiologie pour être plus efficace

Tenir compte de ses rythmes biologiques peut s’avérer très efficace pour garder la forme et de l’énergie tout au long de la journée et ainsi augmenter sa productivité au travail. Il vous suffit de prévoir vos activités en fonction de votre propre rythme : observez vos habitudes, par exemple si vous êtes plus productif le matin, prévoyez les tâches les plus « dures » pour la matinée et les plus légères pour l’après-midi. De façon générale, en début de matinée, on est le plus efficace et concentré, car on profite d’un taux de cortisol (“l’hormone du stress”) encore haut – le pic de production se situe entre 5 h et 7 h. Les meilleurs horaires pour un dossier qui demande de la concentration se situent entre 8h et 11 h, puis 15 h-17h. Notre efficacité est à son maximum, car le taux de sucre dans le sang et la température du corps sont optimaux pour les cellules cérébrales.  Après le déjeuner, inutile de prévoir une session de travail trop exigeante intellectuellement ! La digestion pompe beaucoup d’énergie. C’est le moment de faire une micro sieste ou une relaxation de 15 minutes ! Une étude de la Nasa auprès de pilotes a montré que la vigilance est améliorée de 54  % et la performance de 34  % après un repos de 26 minutes !

Après 11h et après déjeuner, faites des tâches qui vous font bouger, ou en interaction avec d’autres, pour vous maintenir alerte.

La chronobiologie est donc d’une grande aide pour apprendre à préserver et optimiser son énergie au quotidien !  Des petits réflexes qui vous changeront la vie ! 


Alice VIVIAN 
Fondatrice mojom 

Vous voulez apprendre les bons réflexes pour préserver votre énergie et votre santé, formez-vous !  Prendre soin de votre santé est votre devoir le plus essentiel. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X